Maieut, peintre urbain

De la technique à l’artistique.

Maieut a grandi en région parisienne, après quelques « aller retour » à Lyon, il s’y est installé en 2012. Son cursus scolaire passe par un BTS « assistant ingénieur », un peu par dépit, dit-il… «…histoire d avoir de quoi manger ». D’un point de vu professionnel, Maieut est technicien dans l industrie. Mais il fait actuellement un break pour avancer sur sa peinture.

 La maitrise par l’apprentissage.

Il est arrivé à peindre dans la rue en rencontrant Kero à Paris, un ami. Le partage a été déterminant et le travaille réalisé par le duo a été énorme. Maieut voit la rue comme le plus grand terrain de jeu qui soit.

Les artistes qui l’inspirent sont nombreux, parmi eux Obkos , Brusk, Daim, Rezine, Sly2… mais son artiste préféré toutes catégories confondues reste Darkelixir.

Durant ses plus ou moins 10 ans de graff, Maieut a avancé et pas mal expérimenté. Il passe en revue avec plaisir des techniques différentes qu’il personnalise, intègre à son propre « vocabulaire » de la langue du graff et de la peinture. Il en fait son « argot », sa patte, son style et il est aujourd’hui très reconnaissable. Par palier, acquis par acquis, il tourne autour des questions et des procédés qu’il finit par maitriser à sa manière et les apprivoiser pour les utiliser à bon escient en les réintégrant à des travaux plus complet et de plus en plus complexe. Il mature ses méthodes avec du temps et du travail.

 Pour l’art urbain

Son support préféré restera a jamais un grand mur en parpaing vierge, de plus en plus rare, selon lui. Ses outils de prédilection sont le couteau de peinture, c est instinctif, rapide, précis… et la bombe de peinture. Enfin, avec passion, il ajoute « …ce que j aimerai maitriser, c’est la technique de la peinture à l’huile… ».

Aujourd’hui, sa plus grande réussite est de, humblement pouvoir peindre tout les jours mais son échec cuisant est un tribunal en mars prochain… « j ai fait n’importe quoi, je le paie, c est comme ça… tant pis ! »

Dans la peinture Maieut n’a pas vraiment d’objectifs à court ou long terme, juste continuer à peindre par passion et profiter de cette magie du street art que l’on vit actuellement…

 Les expos de Maieut :

« Travail au noir » au Polacafé, passage Thiaffait, dans les pentes du 1er arrondissement de Lyon.

« La rue balise » à St Romain au Mont d’or à « la taverne de dada ».

En ce moment (Nov. 2014) un petit accrochage au « Comptoir des artistes » rue Mazenod dans le 3ème arrondissement de Lyon.

Et puis au « street art » restaurant 73 rue Masséna, en partenariat avec street art Lyon accroché fin novembre 2014.

Plus anciennement, une expo collective de collage dans un appart/squat à Chatelet les halles à Paris en 2006, des expos éphémères aussi au CAES, gros squat artistique a Ris-Orangis dans l’Essonne (91) à l’occasion de soirées organisées par des potes.

 Maieut sur le web

Très bientôt différentes adresses donnant une vue sur les travaux de Maieut

une page photo sur fb : https://www.facebook.com/themaieut (une sélection de peinture à venir très prochainement).

 

Galerie du travail de street art de Maieut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *