Methyln aka Adeline Bidon créatrice d’image

Methyln aka Adeline Bidon est une des rares femmes dans ce monde d’homme, elle est illustratrice autant pour des maisons d’édition, du design graphique qu’en tant que peintre fresquiste.
Dans la rue, elle pose ses premiers collages avec d’autres étudiants en art, une manière de « s’éprouver » d’après elle. Puis pour son travail, au cours d’un 1er projet professionnel avec la Cité de la Création, elle réalise le projet de fresque du Foyer Gabriel Rosset, au 74 rue Sébastien Gryphe dans le 7ème arrondissement de Lyon.
Elle choisi la rue pour « la matière des murs… le support hors cadre, à grande échelle, ouvert à tous les regards… ». Méthyln a un diplôme de « dessinateur concepteur » de l’école Emile Cohl à Lyon. Les Principaux artistes qui l’inspirent sont, en Street artistes : Shepard Farey, VHILS, Rubbish; en illustrateurs : Lars Henkel.

la Conception au sens large

Les images qu’elle crée sont le fruit d’un mélange d’écritures graphiques : dessin, photo, matières, motifs, en d’autres termes, d’illustration composite. Issue d’un apprentissage classique de dessin académique, elle a appréhendé le collage graphique, tant dans la multiplicité de matière que dans la composition, par l’outils informatique. Elle travaille à présent à retranscrire, traduire ses effets en matière et avec des outils « palpables », voir en 3D et fabrique maintenant la majorité de ses matières premières : photo, pochoirs… ex : dentelle utilisée comme pochoir, à la bombe…
Elle aime revenir au dessin, au pinceau (acrylique) et toujours à ce travail de matière, elle mélange les photos et les dessins. Elle a un vrai coup de coeur quand les deux se confondent et s’harmonisent parfaitement. De plus en plus attirée par du grand format, elle travail à l’échelle humaine.

la ressource artistique de Methyln

Sa plus grande réussite est une commande d’un particulier, un triptyque 3 formats de 170 x 80. Où elle est parvenu à comprendre, traduire et réinterpréter l’histoire personnelle de la personne avec sa propre culture et son univers graphique. « ça a été un peu magique, de concevoir et mettre en image ce que l’autre verbalise… »
Au cours de sa carrière, Methyln parlerait davantage d’obstacles que d’échecs donc de recherches de solution, une devise : «  raté, raté encore, faire autrement ! ». Son plus gros obstacle est de ne pas avoir obtenu son diplôme du 1er coup, elle a été alors amené à faire différemment, à aller chercher l’inspiration dans d’autre domaine que celui de l’illustration.
Ses objectifs à court, moyen et long terme seraient d’investir d’avantage les rues. Actuellement, elle partage son temps entre ses différentes activités graphiques composées essentiellement de commande et elle tend à développer un univers visuel et des projets personnels : auto édition, expositions, performances… Son premier livre édité doit paraître en septembre 2015.

Un art pioché dans les époques et les cultures

Dans les personnages et motifs qui lui tiennent à cœur, on retrouve des personnages féminins, en transformation, polymorphes : des mélanges de marionnettes indonésienne, des corps de danseuse… Elle aime mixer les univers, les époques. Elle façonne aussi les éléments urbains : réverbères, nœuds de câbles électriques, cheminées… Methyln aime transformer, détourner ces éléments, leur faire dire autre chose. Faire sens, « créer des « images-valises » en référence aux « mots-valises », associer des visuels, symboles, idées pour raconter, un peu comme le « pianocktail » de Boris Vian qui fabrique des cocktails alcoolisés et musicaux ».

Les expositions auxquelles elle a participé :

Graffik’art festival – oct 2012 : vente aux enchères Aguttes ; performance au Logo bar,
48h Neukolln – gallerie Placette de Berlin – juin 2013 – Berlin
Wonderfull Wall – novembre 2013 – Lyon
laMezz, atelier partagé où je suis résidente depuis 2011 ; 2012-2013-2014 – Lyon –  expo et performance,
Viv’art – sept 2014 – Lyon ; performance Body art avec l’association Anamorphe

Découvrez l’univers graphique de Méthyln :

Sites physiques  :

  • La fresque « Les arts de la rue buissonnière »,  Foyer Gabriel Rosset, 74 rue Sébastien Gryphe 69007 Lyon.
  • Atelier laMezz, Pierre Bénite près de Lyon lamezz.fr

Site web et réseaux sociaux :

methyln.ultra-book.com
Page facebook Méthyl’N-illustratrice
lamezz.fr
methylaine.blogspot.fr

Galerie d’œuvre de Methyln :

2 Commentaires

  1. Ping :Méthyl'N rue neyret (Lyon 1er) - STREET-ART-LYON

  2. Ping :Méthyl'N à Koh Chang en Thaïlande - STREET-ART-LYON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *