Artisans du monde Lyon, la boite à lumière et Don Mateo dans un projet « citoyen »

Aimez-vous ce post ?

Don Mateo, toujours réactif, débute un nouveau projet « Street art et commerce équitable » aux cotés des « classes relais » des Lycées Fays de Villeurbanne et Flesselles à Lyon Croix rousse, d’Artisans du Monde Lyon et de l’association boite à Lumière.

Le projet à de multiple objectifs louables et parmi les plus importants nous retiendrons ceux de réinsérer des élèves en rupture scolaire, de les sensibiliser à l’art et au commerce équitable. Le commerce équitable implique des valeurs de solidarité, d’économie réfléchie et dans ce cas, de nutrition saine. Des notions de géographie, d’agriculture et de culture sont également mis en exergue.

Des étapes structurées pour un projet complet.

Le projet se déroule en trois principales étapes. Dans un premier temps, les élèves volontaires sont invités à se familiariser avec les thématiques proposer. La complexité des concepts pour des novices adolescents ne sont pas forcément évident tant pour l’économie équitable que pour le street art. Ces sujets sont alors « mis à plat », expliqués et appréhendés par les élèves, forcément un peu surpris et interrogatifs. Sous forme de dégustation de chocolat, de gâteau et de jus d’orange, les élèves découvrent les différences gustatives entre les produits issues de l’économie solidaire et ceux des grandes surfaces. Au cours d’une seconde partie, on propose aux élèves de découvrir le projet humanitaire conjoint de « Artisans du monde Lyon » et de l’association « boite à lumière » qui se résume assez bien de cette présentation de l’association « boite à lumière »  : « Cette association a pour objet de promouvoir des actions de solidarité locale et internationale portées par tous types de structures (collectivités, associations, ONG, scop…) par le biais de créations artistiques et audiovisuelles ». La fédération « Artisans du Monde » étant une association de solidarité internationale à but non lucratif, elle est « une garantie de cohérence et de sérieux pour appuyer le développement d’un réseau de distribution de proximité, spécialisé dans le commerce équitable. » La représentante et photographe de l’association « boite à lumière » récemment revenu de voyage en Amérique Latine explique la situation des producteurs d’Amérique du sud avec des photos en supports. Dans un dernier temps, Don Mateo explique aux élèves les origines du street-art et les différentes techniques dont le pochoir, la bombe de peinture…

Un réel défi éducatif et solidaire

Après une brève introduction, le programme complet est alors dévoilé aux élèves : pour démarrer, une sensibilisation au commerce équitable sur trois séances avec l’animatrice d’Artisans du monde. Julie de l’asso « boite à lumière » présentera le quotidien des producteurs de régions d’Amérique Latines lors d’une séance de travail. Et enfin, viendra ensuite le travail artistique sur trois séances de travaille. Don Mateo guidera techniquement, et avec tout le savoir dont on lui connait, les élèves pour représenter au pochoir et à la bombe de peinture, les portraits de producteur sud américains. A terme, le 23 mai prochain, une fresque sera réalisé dans un lieu encore tenu secret, par une quinzaine d’élèves des deux classes des lycées. Nous ne manquerons pas de vous dévoiler les photos de l’événement.

 

artisans du monde lyon - JHauber

photo – JHauber

 

Crédit photo : Julie Haubert – la boite à Lumière.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *