Exposition DeFacto#0 : Walter Molli

Aimez-vous ce post ?

Walter Molli vient de Naples au sud de l’Italie. Il est architecte de formation et pratique le graffiti depuis 15 ans. Il n’utilise pas de pochoirs ou de collages dans la rue, il peint car pour lui la pression pour créer rapidement dans les rues est un moteur.

Après un diplôme d’architecture, il aurait pu choisir de faire un master, mais il a préféré investir cet argent pour faire un stage dans l’atelier d’un maître, pour apprendre la peinture à l’huile.

Donc, en parallèle du graffiti vers lequel il est naturellement attiré, il commence à se diversifier, faire ses premiers tableaux et étudier des techniques variées. Pendant quelques années, il participe à des graffitis jam, ce qui lui apporte également énormément.

Walter ne se considère pas comme street artiste. Principalement parce que ses messages sont plus exprimé par la technique et la composition. Le message peut être politique, de propagande ou social, mais pas d’une manière explicite.

Si vous avez déjà vu des peintures de Walter Molli, vous avez sûrement remarqué une certaine obsession pour les chats. Walter a grandi avec des chats, et les trouve intelligents. « Ils ont une façon bien à eux d’analyser nos actions et les situations, de scruter de façon intense avec leurs yeux. Je trouve aussi leur comportement vraiment similaire à celui des graffeurs ».

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *